Grombre : la couleur de cheveux naturelle ultra tendance

Si les cheveux gris ont toujours été considérés comme étant un signe de vieillesse, actuellement, ils sont à la mode. Des plus grandes stars d’Hollywood aux citoyens ordinaires, tout le monde rêve d’avoir des cheveux de couleur grombre. Les paragraphes qui vont suivre apportent plus d’informations concernant cette tendance.

Qu’est-ce que la couleur de cheveux grombre ?

Grombre tient son origine de deux mots : « Grey » et « Ombre ». Il met en valeur la couleur naturelle des cheveux. Il est également connu sous la dénomination poivre et sel. Certains pensent que cette tendance est née de la paresse, étant donné qu’il y a des gens aux cheveux gris qui ne veulent plus s’occuper de leur apparence. Alors que d’autres personnes affirment qu’il s’agit d’un moyen d’assumer la couleur de sa chevelure, sans avoir à recourir à des artifices, comme la teinture de cheveux. Ainsi, les cheveux grombre marquent plutôt une personnalité affirmée et une acceptation de soi. D’ailleurs, les origines de cette tendance le témoignent.

Comment cette tendance est-elle née ?

Depuis que le grombre est à la mode, de nombreuses personnes se promènent dans les rues les cheveux en gris, quel que soit son âge. Cette effervescence se justifie par l’apparition d’un groupe du même nom qui est très célèbre sur les réseaux sociaux. Martha Truslow Smith a eu l’idée de créer cette tendance de couleur de cheveux, afin de montrer qu’elle accepte ses premiers cheveux blancs, à l’instar des actrices célèbres qui préfèrent se teindre les cheveux. Cette jeune graphiste américaine de 24 ans a des cheveux gris qu’elle assume pleinement et accepte sans complexe. Actuellement, le nombre des fans de son groupe dépasse les 100 000. Depuis son apparition, la tendance des cheveux grombre s’étend dans le monde. Sophie Fontanel, une journaliste française, décide de suivre les pas de Martha en représentant le mouvement dans son pays.

Pourquoi parle-t-on de cheveux naturels ?

Les cheveux grombre sont naturels, puisqu’ils n’impliquent pas l’utilisation d’une quelconque teinture. Leur apparition est due au gène IRF 4 qui permet à l’organisme de produire les pigments indispensables pour la coloration de la peau, des cheveux et des yeux. D’ailleurs, Martha Truslow Smith a souffert elle-même de l’apparition précoce des cheveux gris à cause de ce dernier. Ce sont les chercheurs de The University College London qui l’a identifié en 2016, à partir de 6 000 échantillons prélevés sur des volontaires de différentes nationalités.